Comment utiliser un gode jusqu’à l’orgasme ?

Comment utiliser un gode jusqu’à l’orgasme ?

Les sexshops offrent une abondance de godes. L’acier lisse, le silicone coloré et le verre de toutes les formes et de toutes les tailles ne sont que la pointe de l’iceberg. Peut-être en avez-vous acheté un parce que vous êtes excité de franchir un nouveau cap dans la masturbation et d’obtenir des orgasmes intenses. Cette page est un guide complet qui vous donnera des conseils pour utiliser un gode comme il le faut. Je ne me considère pas comme la référence du gode, mais disons que j’ai suffisamment d’expérience pour vous donner des astuces !

Avant de commencer votre masturbation

Ne sautez pas sur le premier gode et sachez créer une atmosphère propice à votre plaisir.

Concevez une ambiance excitante

Si vous avez déjà fermé les stores, éteint les lumières et allumé quelques bougies avant le sexe, vous savez à quel point un changement d’ambiance peut faciliter votre plaisir. Il en va de même lorsque vous êtes en solo. Allumez une bougie, mettez de la musique sexy et tamisez les lumières si cela vous aide. Verrouillez la porte pour ne pas avoir à vous inquiéter de l’intrusion de quelqu’un.

Si vous avez un peu d’expérience et savez déjà comment stimuler le point G, ou que vous cherchez à le faire, n’oubliez pas que cela peut conduire à l’éjaculation féminine ou tout du moins, de la cyprine en grande quantité. Pour être à l’aise et ne pas avoir un blocage au moment qui compte, mettez une serviette sur votre lit ou prévoyez de laver les draps juste après l’utilisation du godemichet.

Certaines femmes aiment regarder des films X pour se masturber, tandis que d’autres préfèrent partir dans leurs pensées.

Choisir le bon gode

Choisir le bon gode pour vous revient à s’intéresser à une vaste gamme de formes, de tailles et de types de godes. La seule chose importante est de choisir celui qui convient à vos besoins et à vos désirs. Consultez mon comparatif de godes pour femmes, ou celui de Julien sur les godes pour hommes pour choisir le bon.

Si vous préférez un sextoy dur, le choix d’un verre dur ou d’acier a du sens. Si vous avez besoin d’une sensation supplémentaire comme des vibrations ou d’une stimulation clitoridienne, allez plutôt vers les vibromasseurs. Si vous aimez la performance, optez pour un gode XXL ou gonflable.

Les femmes préfèrent souvent des tailles standards, proches d’un vrai sexe d’homme.

Voici un excellent gode que nous avons recommandé plusieurs fois sur nos comparateurs :

MA NOTE : 5/5
Points positifs : nombreux modèles disponibles, deux extrémités pour un double gode réussi, possibilité de le chauffer ou de le refroidir, taille standard, gode élégant
Points négatifs :

Se préparer physiquement avant la pénétration du gode

Avant de commencer à jouer avec votre gode, vous allez devoir vous préparer. Cela signifie, pour la femme, de jouer avec son clitoris et de se doigter afin que l’excitation ouvre naturellement votre sexe. Pour un homme qui souhaite se goder l’anus, la préparation consiste à mettre un ou plusieurs doigts, et/ou à mettre du lubrifiant.

Je n’utilise du lubrifiant que pour les gros godes. Julien en requiert davantage, mais ce n’est pas une obligation.

Une femme sexy sur un lit
Installez-vous confortablement avant de vous amuser avec le gode. (Pour les curieux, ce n’est pas moi sur la photo.)

Les 12 meilleures techniques pour utiliser un gode

Maintenant que l’excitation est forte et que vous mourrez d’envie d’utiliser le gode, il est temps de s’intéresser aux techniques pour se masturber. Certes, vous pourriez faire comme vous le sentez et prendre du plaisir, mais cela ne sera rien par rapport à une vraie maîtrise qui vise les zones clés.

Une pénétration profonde

Lorsque vous utilisez un gode pour la première, cette technique est celle qui vient le plus naturellement à l’esprit. Vous entrez la plus grand longueur possible du godemichet en vous. Cette poussée entraîne une stimulation intense, surtout si vous avez un gode avec une différence de forme au bout (un gland bien marqué).

Pour une pénétration anale, aller au bout provoque également beaucoup de plaisir, mais attention à ne pas être brusque car vous risquerez un saignement par cette voie..

Une pénétration profonde exige un sextoy un minimum long (visez les 15 cm au moins) et qui n’est pas trop souple. Les godes trop mous peuvent aussi compliquer votre tâche, même s’il n’y a pas besoin de choisir un gode en acier rigide.

Une pénétration rapide et peu profonde

La plupart des terminaisons nerveuses sensibles sont présentes dans la première partie de votre vagin, donc vous n’avez pas nécessairement besoin de pousser profondément pour tirer le meilleur parti de votre séance de masturbation avec votre gode. Des mouvements courts et rapides sont aussi moins éprouvants pour le poignet… Et oui, il n’y a pas que votre vagin qui bosse !

Rappelez-vous que ce n’est pas parce que vous pouvez insérer jusqu’à une dizaine de centimètres d’un gode que vous devez le faire. En plus, les centimètres laissés en dehors de votre sexe ou de votre anus offrent une bonne prise, ce qui vous aide à maîtriser au mieux votre masturbation.

J’aime pousser le vice à sortir le gode lors de la mouvement pour l’entrée de nouveau. En effet, que ce soit votre sexe ou votre petit trou entre les fesses, la pénétration initiale est celle qui est la meilleure (enfin c’est mon cas !). Je profite donc d’être la maîtresse de mon désir pour la renouveler autant de fois que je le veux.

Modifiez la trajectoire du gode

Ce n’est pas parce que votre gode est droit que vous ne devez faire que des pénétrations rectilignes. L’idée consiste à le déplacer d’avant en arrière de façon à ce que la pointe du gode applique une plus forte pression sur le fond de votre vagin (paroi postérieure). Donc, si vous êtes allongée sur le dos, votre godemiché devrait être dirigé vers le bas en direction du lit au moment où vous commencez à l’enfoncer.

Vous obtiendrez une sensation similaire à la pénétration profonde, mais elle peut aussi fournir une stimulation clitoridienne grâce à la partie du dildo à l’extérieur de votre sexe qui vient toucher votre clitoris. Cette technique de masturbation avec un gode fonctionne mieux avec un sextoy souple ou courbé.

Tournez dans votre vagin

Certains godes ont la capacité de tourner. Ils sont assez rares, mais offrent un ressenti original. Vous pouvez aussi simuler ce mouvement manuellement, en tournant votre gode quand il est en vous. Le plaisir est plus fort quand vous faites cette méthode pendant que le gode touche une paroi du vagin ou de l’anus.

Stimulez le point G

Pour stimuler le point G avec votre gode, faites glisser la partie supérieure du sextoy en le tirant vers l’extérieur de votre sexe. Puis, faites le mouvement inverse en veillant bien à ce que le gode touche constamment la paroi intérieure.

Les godes rigides sont les plus propices à cette méthode. Personnellement, j’adore utiliser les stimulateurs de point G que je vous ai présentés. Quand j’atteins l’orgasme, il est très différent de celui avec le clitoris. Il dure plus longtemps et il est moins soudain. J’en ressors fatiguée, mais comblée.

gode pour point g
Un gode ainsi courbé est idéal pour stimuler le point G.

Le gode utilisé comme un plug

Vous n’avez pas besoin de mouvement pour apprécier votre gode. Vous pouvez simplement l’insérer dans votre sexe et le laisser. Pendant des ébats, vous pouvez faire cela pendant les préliminaires et vous occupez de votre partenaire pendant que vous êtes rempli(e). Le mot n’est pas beau, mais c’est le meilleur que j’ai trouvé…

Choisissez la bonne taille de gode est très important et elle dépend de l’endroit où vous le mettez, de votre excitation et de votre expérience. Pour l’anus, un plug anal offre une meilleure tenue.

Jouez sur la température

Les températures, c’est comme les couleurs, chacun a ses goûts. Pour votre sextoy, alternez le chaud et le froid. Certains adorent un gode froid, spécialement en été, alors que d’autres éprouvent des frissons désagréables dans cette situation. De mon côté, je préfère les godes un peu chaud. Je trouve qu’ils ressemblent davantage à ce que l’on vit quand un homme, avec sa température corporelle, me pénètre.

Il y a quelques sextoys qui ont quelques réglages possibles liés à la température. Néanmoins, chauffer un gode ou le refroidir n’est pas bien compliqué. Il suffit de laisser tremper quelque minutes dans de l’eau chaude ou froide pour obtenir l’effet escompté.

Le matériau choisi pour votre godemichet a également son importance. Un gode en acier est plus froid qu’un gode en silicone.

Petit conseil pour éviter les douleurs, ne mettez pas votre gode en vous sans tester la température avec votre main. Un coup de chaud sur le pouce fait moins mal qu’un dans votre vagin ou votre anus…

La pénétration anale

Si vous êtes un fan de sexe anal, alors vous apprécierez sans aucun doute d’utiliser votre gode pour vous sodomiser.

Si vous êtes une femme et que vous souhaitez varier les pénétrations pendant la masturber, rappelez-vous de bien nettoyer le gode entre le passage de l’anus à votre vagin sous peine d’avoir une infection de votre sexe

La pénétration anale n’est pas aussi dure qu’on le pense, encore plus quand vous avez un gode de taille petite ou moyenne. Elle est tout à fait possible sans lubrifiant, surtout en adoptant une bonne position permettant d’ouvrir naturellement votre anus. Mais, si vous n’êtes pas habitué(e), n’hésitez pas à ajouter un peu de lubrifiant sur le godemichet.

La double pénétration

Beaucoup de femmes fantasment sur la double pénétration, alors pourquoi ne pas l’essayer ? Il y a quatre façons de profiter d’une double pénétration avec un gode.

  • Deux godes, l’un inséré par voie vaginale, l’autre par voie anale.
  • Un godemichet dans le sexe et un plug anal.
  • Un gode et des doigts.
  • Un gode et le sexe d’un homme.

Souvent, il est préférable d’essayer seule avant de le faire avec un partenaire, à moins que ce dernier ait un minimum de savoir faire. J’ai déjà fait plusieurs fois la double pénétration et la méthode consistant à utiliser le sextoy et mes doigts est très simple. Pour celle avec le sexe de Julien, les mouvements lors des ébats ont tendance à faire tomber le gode, donc je préfère plutôt un plug.

Jouez l’exhib avec votre gode

L’excitation visuelle est toujours un bon levier dans une relation. Utilisez votre gode devant votre partenaire. S’il est loin, amusez-vous via une discussion sur Skype.

Avec Julien, nous pratiquons souvent la masturbation à deux. Il adore quand je me pénètre avec un gode et qu’il a une vue directe sur l’action en cours. De mon côté, le faire en pleine érection grâce à ce que je fais renforce mon plaisir et m’aide à atteindre la jouissance.

Et, vous pourriez même finir par lui demander de continuer pour vous…

Variez les plaisirs

La clé d’une vie sexuelle épanouie est d’être à l’écoute de votre corps et d’oser découvrir. Testez toujours de nouveaux sextoys, scénarios et mouvements. Vous pouvez trouver des techniques originales qui marchent pour vous. Par exemple, quand je commence à me caresser le clitoris avec le gode, cela me met en émoi. Le gode peut aussi servir comme accessoire pour pimenter la situation, en simulant une fellation ou en le faisant parcourir le corps de votre partenaire.

Stimulez votre point A (mais, c’est qui lui ?)

Le point G est dorénavant le plus célèbre point du Monde (même si peu de personnes savent où il est situé…). Mais, savez-vous qu’il existe un autre point : le point A ? C’est une autre partie super sensible de votre vagin sur laquelle vous pouvez utiliser votre gode. Il est situé dans une position similaire à votre point G, mais plus profond, juste à côté de votre col de l’utérus.

Contrairement au clitoris ou au point G, ce n’est pas un mouvement répété qui le stimule correctement. C’est une pression, plutôt intense, qui y arrive. Essayez seule pour le ressentir. Vous verrez sûrement que vous l’avez déjà stimulé en faisant l’amour avec votre compagnon quand il va en profondeur et s’arrête quelques secondes. Ce coup-ci, prolongez l’insertion fixe de plusieurs dizaines de secondes.

Quelle est la position idéale pour se masturber avec un gode ?

Connaître les techniques est une bonne chose, mais vous devez être conscient(e) que la position importe autant. Certaines techniques procurent rien dans une position, alors qu’elle vous fait grimper au rideau en modifiant votre posture.

Voici les positions les plus courantes.

Allongé(e) sur le dos

Beaucoup de gens se masturbent naturellement allongés face au plafond. Ce n’est pas la plus belle vue possible, mais cela permet justement de se concentrer sur la masturbation. Essayez de tirer vos genoux vers votre poitrine pour varier l’angle. Cette position est très bonne pour stimuler le point G. Vous pouvez également placer un oreiller sous vos hanches ou vos fesses pour faciliter encore plus la pénétration.

Allongé(e) sur le ventre

Vous pouvez aussi vous allonger face vers le bas. Si vous avez des bras longs, passez-les au dessus de votre dos pour faire les mouvements. Il est possible de passer en dessous, mais les gestes seront moins fluides. Envisagez de placer un coussin de soutien sous vos hanches pour soulever vos fesses dans l’air pour un meilleur angle.

Allongé(e) sur le côté

Le fait de s’allonger sur le côté avec les jambes pressées ensemble peut donner l’impression que votre jouet est plus grand. Vous pouvez garder les jambes droites ou plier les genoux pour les changer. Cela ressemble à la position sexuelle de la cuillère.

une femme nue sur le coté
Être allongée sur le côté peut changer votre ressenti lors de la pénétration du gode. Testez !

Assis(e)

Vous pouvez vous masturber en vous asseyant normalement, mais ce n’est pas toujours pratique. Par contre, vous pouvez soulever vos pieds en les posant sur une autre chaise, sur la table basse (quand vous êtes sur le canapé)… J’utilise aussi des chaises de bureau qui basculent un peu. Cette position est parfaite pour regarder un film pendant que vous vous masturbez.

Pour une pénétration anale, elle fonctionne très bien.

Chevauchez le gode

Cette position est bien plus simple avec un gode ventouse, mais elle est possible avec les autres si vous arrivez bien à les faire tenir fixes. Fixez-le sur un mur, entre deux matelas, sur le sol et chevauchez votre gode. Vous avez les mains libres et pouvez donc vous caresser, vous masturber le clitoris/le pénis… Cette masturbation ressemble à une véritable acte sexuel. L’orgasme est plus dur à obtenir, mais si vous y arrivez, la récompense au bout est magnifique.

Derniers rappels avant de commencer avec le gode

  • Ignorez les instructions mises sur l’emballage du gode. La plupart des godes s’utilisent aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Le bout courbé qui stimule le point G est le même qui stimule la prostate… C’est uniquement un langage commercial.
  • Essayez les techniques que je vous ai présentées, mais ne faites pas comme s’il s’agissait d’une récitation. Modifiez-les, inventez-en d’autres. Ce qui compte, c’est votre plaisir !
  • Osez tenter de nouveaux godes, que ce soit avec des tailles plus grosses ou des fonctionnalités.
  • N’insistez pas si une technique vous fait mal. Retentez un autre jour. Et si c’est le gode qui ne vous plaît pas, changez-le ou sélectionnez un autre type de sextoy.
  • Entretenez bien votre sextoy. Mettre de mauvaises bactéries dans votre vagin ou votre anus n’est clairement pas une bonne idée.
  • Jouez seul(e) ou à deux avec votre gode. C’est un excellent accessoire pour stopper la routine dans un couple. De plus, en utilisant un sextoy comme un gode, vous pouvez parfaire l’éducation de votre partenaire en lui montrant précisément ce que vous aimez et comment il doit agir avec vous.

Voilà, c’est fini ! J’ai mis presque 3 heures pour vous écrire ce guide complet sur l’utilisation d’un godemichet. J’espère qu’il vous sera utile. D’ici là, passez à la pratique ! La théorie, c’est bien, mais cela ne remplace par les travaux manuels…

Pour commencer, voici une super liste de godes que je vous recommande !

 

Recevez les derniers tests et codes promos !

Ne manquez aucun test, obtenez des infos intimes & les meilleurs codes promos des sexshops directement sur votre boîte mail !

Votre email ne sera jamais communiqué à un tiers et nous vous enverrons un ou deux mails par semaine max. Désabonnement possible à tout moment.

Laisser un commentaire