Test du Womanizer Liberty de Dorcel par Flora

Test du Womanizer Liberty de Dorcel par Flora

Si vous lisez régulièrement mes tests, vous avez déjà pu voir que j’adorais la marque Womanizer. Leurs stimulateurs de clitoris sont un vrai régal. Depuis une dizaine de jours, j’ai un nouveau venu parmi ma collection de sextoys féminins : le Womanizer Liberty. Est-il bon ? Quelles différences avec le Womanizer Premium ? Je vous dis tout !

Test complet du stimulateur de clitoris Womanizer Liberty

support du womanizer liberty

MA NOTE : 4.5/5

Avantages : un plaisir orgasmique, un format pocket facile à transporter, une ergonomie idéale, un support pratique, prix bas pour un Womanizer

Caractéristiques du Liberty

Commençons par reprendre les détails de la fiche de présentation du stimulateur. Il mesure que dix centimètres et a un diamètre de cinq centimètres. Pour la charger, vous utilisez un câble USB fourni lors de l’achat de l’appareil.

Totalement étanche, il s’utilise sous l’eau sans problème. Au niveau des vibrations, vous avez le choix entre 6 intensités. En silicone hypoallergénique, le sextoy n’irrite pas, au contraire. En cas de besoin, l’embout qui permet de centrer les stimulations sur votre clitoris peut se changer.

Mes premiers pas avec le stimulateur Womanizer Liberty…

Comme d’habitude, Womanizer  est efficace sur le packaging. J’ai reçu une belle boîte rose solide. À l’intérieur, vous y découvrez le sextoy avec l’embout qui vous prodiguera toutes les émotions dont vous rêvez (en tout cas, c’est la promesse), un câble USB pour le recharger, une pochette de rangement et un petit manuel d’utilisation.

La première chose qui me surprend est sa taille. À côté du Womanizer Premium, il est très petit. Je vous ai mis une photo plus bas pour vous permettre de le remarquer.  Autre différence, vous avez un support qui vous permet de refermer le stimulateur (un peu comme les supports pour les rasoirs). D’un point de vue hygiénique, c’est top. Cela vous évite d’avoir un jouet que vous appliquez sur votre clitoris à l’air libre constamment dans votre tiroir. Pour les femmes comme moi qui ont des animaux, cela vous évite aussi de retrouver les poils, qui volent partout dans la maison au quotidien, sur votre sextoy…

support du womanizer liberty
Le support du Liberty : pratique et hygiénique.

Il n’y a que deux boutons : le + et le -. Pour le démarrer, il suffit d’appuyer sur le + et pour l’éteindre, de le faire plus longuement.

Qu’ai-je pensé du Womanizer ?

Désormais, j’ai l’habitude des stimulateurs de clitoris et c’est une grande hâte que je me suis empressé de m’en servir. Voici ce qu’il faut retenir des points forts et des points faibles.

La prise en main du stimulateur Womanizer Liberty

Le stimulateur est parfaitement pensé. Sa forme ergonomique vous assure une prise en main facile. Vous le maintenez bien pendant la masturbation et les boutons pour choisir l’intensité s’atteignent sans difficulté. L’embout tient bien en place et il s’avère assez large, ce qui vous permet de pouvoir l’apposer rapidement autour de votre clito.

Je vous conseille de vous caresser un peu avec les doigts en amont. Cela fait gonfler le clitoris, vous humidifie un peu et vous excite. L’arrivée du stimulateur clitoridien est alors la bienvenue…

Des vibrations exquises, mais moins fortes que le Womanizer Premium

Les différentes vibrations émises par l’embout sont dignes de l’image que je possède des Womanizer. Elles font un bien terrible. Pour en avoir parler avec des amies, même celles qui ont du mal à connaître l’orgasme clitoridien en ont avec ce petit sextoy. Il est impossible de mettre des mots décrivant exactement la sensation. En effet, il n’y a pas de frottements comme quand vous vous masturbez avec la main, pas d’humidité ou de contacts comme lors d’un cunnilingus, mais les sensations sont là, et pas qu’un peu !

Les ondes font vibrer votre clitoris. Un effet de chaleur intense m’envahit et cela monte encore et encore jusqu’à l’explosion. Une bonne gestion des intensités facilite mes orgasmes et j’imagine que ce sera pareil pour vous. Je vous recommande donc de ne pas aller trop vite dans les plus fortes intensités même si vous êtes très excitée par l’idée de connaître l’apothéose avec le stimulateur.

Débutez doucement et augmentez au fur et à mesure. Choisissez les vibrations les plus fortes au moment où vous comprenez que l’orgasme arrive.

Si les vibrations sont exquises, elles restent moins fortes que le Womanizer Premium. De plus, ce dernier a un mode automatique qui fait tout le travail pour vous que j’aime particulièrement…

comparaison liberty et premium
Le Liberty est un format de voyage idéal par rapport au Premium.

Un format de poche idéal pour les déplacements

Quand vous avez uniquement un ou deux sextoys dans votre tiroir de table de chevet, cela prend peu de place. Mais, quand vous en avez plus d’une dizaine, la taille de vos futurs achats compte. Ce stimulateur Liberty est très petit et avec son support, il se range facilement. C’est un plus intéressant, encore davantage si vous souhaitez emmener vos jouets intimes lors de vos déplacements.

Que ce soit pour être dans votre sac pour le travail (oh, ces masturbations en cachette au travail… un seul conseil : essayez !), pour un déplacement d’une nuit à l’hôtel ou pour des vacances en amoureux, ce stimulateur pocket est très pratique. Il se case partout et ses vibrations peuvent vous accompagner dans chacune de vos masturbations. Cet avantage est moins vrai pour le Premium qui est beaucoup plus grand.

Des masturbations en solo sans effort

L’autre avantage de ce format est que le stimulateur Womanizer est facile à tenir pendant la durée de la masturbation. En effet, si vous jouissez en trois minutes, comme cela m’arrive très souvent avec un tel sextoy, n’importe quel stimulateur fait l’affaire. En revanche, si vous mettez trente minutes, avoir un petit jouet est plus agréable pour vos muscles de l’avant bras chargé de le maintenir fixe. Le moindre écartement de main signifie une diminution forte des sensations et à certains moments de la masturbation, cela peut être très frustrant et retarder votre orgasme.

Pour une utilisation avec un partenaire, Julien semble avoir plus de mal à garder la même position avec le Liberty. Avec l’excitation qui l’envahit, il a davantage tendance à bouger le sextoy tandis que le Premium plus lourd, tenait mieux en place.

Moins cher que le Premium

On dit souvent que quand on aime, on ne compte pas. J’ai beau raffolé de sextoys, ce n’est pas vrai : le prix du stimulateur a une importance. Actuellement, le Liberty est à 99€ alors que le Premium est à 189€. Cette différence peut peser dans votre décision si vous avez un budget limité.

Quand le Premium m’accompagne au quotidien, le Liberty est mon favori pour un format de voyage !

Ma conclusion du test Womanizer Liberty

Womanizer m’a encore prouvé qu’il était supérieur à n’importe quel homme quand il vient le temps de jouir. (Désolé Julien, si tu lis ces lignes…). Quand les conditions sont réunies et que mon état d’esprit se concentre sur les effets sur mon clitoris, j’ai un orgasme à tous les coups.

J’ai préféré les sensations du Premium (je vous invite à lire son test : Avis sur le Womanizer premium) qui sont plus fortes et le mode automatique me transporte. Mais, le format pocket a de nombreuses qualités. Le Liberty aura sa place dans mon sac au prochain voyage. Cette taille réduite est également très bien pour des masturbations discrètes ou dans des lieux étroits comme la baignoire, surtout qu’il est très silencieux…

En vous offrant ce stimulateur, vous faites un très bon choix et vous le réalisez bien vite !

Vous désirez vous procurer le Liberty de Womanizer ? Voici un lien qui vous permettra de le recevoir chez vous en moins d’une semaine. De là à dire que vous êtes à une semaine d’un orgasme énorme, il n’y a qu’un pas…

4.3 (85%) 24 votes

Recevez les derniers tests et codes promos !

Ne manquez aucun test, obtenez des infos intimes & les meilleurs codes promos des sexshops directement sur votre boîte mail !

Votre email ne sera jamais communiqué à un tiers et nous vous enverrons un ou deux mails par semaine max. Désabonnement possible à tout moment.